Voici un billet intéressant sur les "optimisations" innovantes de Windows 7

Je vous en retranscrit une partie:

Microsoft a remarqué [1] que 15% des plantages sont dû à de la mémoire désallouée trop tôt. Pour "régler" le problème, Windows identifie les applications ayant planté dans le passé et ne désalloue pas la mémoire instantanément comme cela devrait être le cas.

Microsoft montre une fois de plus sa capacité a masquer les problèmes. Ce type de solution est a peu près équivalent à donner un coup de peinture sur un mur délabré avant de vendre l'appartement.

Notes

[1] Comme quoi, les rapports de bug de Dr. Watson ne sont pas inutiles